Comment investir son argent quand on est jeune : 5 stratégies

24 juin 2022 4 min de lecture
Comment investir son argent quand on est jeune : 5 stratégies

Vous souhaitez placer votre épargne de façon réfléchie ? Découvrez comment investir son argent lorsqu’on est jeune.

Vous souhaitez placer votre épargne de façon réfléchie ? Découvrez comment investir son argent lorsqu’on est jeune.

Lorsque l’on est jeune, il est rare d’entendre parler d’investissement ou de placement. Pourtant, même si votre apport est bas, il s’agit d’un moment idéal pour investir de façon intelligente, et commencer à faire fructifier votre épargne. Alors, comment investir son argent lorsqu’on est jeune ? Vers quels placements se tourner ? On vous dit tout.

Les livrets bancaires adaptés aux jeunes

Les banques proposent des avantages aux jeunes en leur permettant d’ouvrir des livrets adaptés à leur âge. Aucun frais d’ouverture, de clôture ou de gestion. Les livrets sont entièrement gratuits, et vous permettent d’épargner de l’argent sans prendre le moindre risque, même si vous avez de faibles revenus.

Sur les livrets bancaires, l’argent est disponible à tout moment. L’inconvénient, c’est la faible rentabilité qu’offre ce type de placement. En général, le livret A propose un taux de 0.75%, et le livret Jeune un taux qui oscille entre 0.75 et 2%, mais dont l’épargne est plafonnée à 1600€.

Les livrets bancaires sont en réalité une façon intéressante de s’initier à l’épargne, en prenant l’habitude de placer régulièrement de l’argent.

Investir dans un PEL

Pour vos futurs achats immobiliers, l’investissement dans un PEL peut être intéressant. Plafonné à 61.200€, le PEL convient aux jeunes qui souhaitent mettre de côté mensuellement, sur une période de 4 à 15 ans, pour investir dans un projet immobilier.

Un PEL rapporte environ 1% brut : l’argent que vous y placez ne doit pas y être retiré avant 4 ans, sous peine de clôture du compte. Le PEL permet toutefois de bénéficier d’un avantage important : vous pouvez profiter d’un taux d’emprunt immobilier préférentiel.

L’assurance vie

L’assurance vie convient aux jeunes actifs qui souhaitent faire fructifier leur épargne à court, moyen ou long terme. En effet, contrairement aux idées reçues, l'argent qui est placé sur un contrat d'assurance vie n'est jamais bloqué. Il n'est pas nécessaire d'attendre 8 années afin de sortir les fonds du contrat. En outre, cet investissement permet de bénéficier d’une fiscalité avantageuse, et d’un rendement supérieur aux PEL et aux livrets bancaires.

Où placer son argent sur l'assurance vie

Grâce à l’assurance vie, vous avez la possibilité de placer une partie de votre somme d'argent sur plusieurs supports tels que :

  • Les fonds en euros à capital garanti
  • Les unités de compte
  • Les fonds immobiliers (type SCPI, SCI ou OPCI)
  • Les trackers (ETF)

Vous l’aurez compris, il est possible d'investir sur le support de votre choix, selon vos horizons de placements et vos besoins à court ou moyen terme. Pour investir son argent lorsqu’on est jeune, l’assurance vie est incontournable.

L’immobilier locatif

Les taux d’emprunt pour les jeunes sont souvent attractifs, et leur permettent d’investir dans la pierre à moindre coûts. En outre, grâce à l’effet de levier, il est possible pour les jeunes d’investir dans l’immobilier même en ayant un faible apport. Grâce à ce système financier, il est possible d’acheter un bien à 100 000 €, en apportant 10 000 € et en s’endettant sur 90 000 €. En mettant votre bien en location, les mensualités du crédit sont remboursées par le paiement des loyers. Vous n’avez alors pas à débourser d’argent chaque mois en piochant dans votre épargne personnelle.

La rentabilité de l'immobilier locatif

Pour que l’immobilier locatif rapporte, plusieurs calculs doivent être réalisés en amont :

  • Vous devez calculer votre cashflow : il se calcule en soustrayant les charges (mensualités de l’emprunt, assurance emprunteur, charges de copropriété, taxe foncière, assurance PNO…) des recettes, c’est-à-dire du loyer ;
  • Vous devez calculer votre rentabilité locative nette de charges : elle vous permet de réaliser un investissement sécurisé, et se calcule en prenant en considération le prix de vente, le montant des loyers, mais également les charges de copropriété, les frais de gestion, la taxe foncière, et l’assurance habitation. Pour calculer la rentabilité nette, vous devrez également inclure la fiscalité qui se rattache à votre projet.

Les fonds nécessaires pour investir dans l'immobilier locatif

Si vous souhaitez investir dans l’immobilier locatif, quelques milliers d’euros seront toutefois nécessaires afin de pouvoir rassurer la banque. Il s’agit d’un excellent moyen d’investir son argent à long terme. Petit à petit, grâce à l’effet de levier immobilier, l’objectif est alors de construire et développer son patrimoine immobilier afin d’assurer une rente. Plus vous investissez tôt, plus vos investissements porteront leur fruits rapidement !

Les outils pour calculer un bien qui rapporte

Afin de réaliser tous les calculs nécessaires, et opter pour un bien qui rapporte, plusieurs outils vous accompagnent dans votre projet :

  • Le tensiomètre locatif  : il vous permet d’avoir une idée claire de l’état du marché locatif sur une ville donnée. Il permet d’analyser si la demande locative est supérieure à l’offre, et si vous aurez des facilités à trouver un locataire, ou si, au contraire, vous risquez de devoir faire face à la vacance locative. Cet outil vous permet également de savoir si le budget des locataires est équilibré compte tenu des loyers demandés sur la ville. Cela vous aidera à savoir s’il sera facile pour vous de trouver un locataire solvable. Pour investir au bon endroit, et proposer un montant de loyer adapté aux ressources des locataires, le tensiomètre locatif est indispensable.
  • Les simulateurs en ligne : ils vous aident à calculer votre rentabilité locative, mais également à avoir une idée du montant des mensualités à rembourser, de la durée du crédit… Pour comparer plusieurs projets entre eux, et prendre les bonnes décisions, les simulateurs d’investissements locatifs sont indispensables.‍

Les SCPI

Pour investir dans l’immobilier, vous pouvez également vous tourner vers les SCPI (Société Civile de Placement Immobilier). Ces sociétés vous permettent d’investir dans la pierre en vous libérant des contraintes liées à la gestion, à l’entretien et aux coûts qu’engendrent l’achat d’un appartement ou d’une maison pour la mettre en location.

Grâce à ce système, vous achetez les parts d’un patrimoine immobilier, et non pas directement le bien. Vous pouvez ainsi investir dans l’immobilier sans avoir à placer des sommes trop importantes. Vous touchez ensuite le montant de loyer qui correspond aux parts que vous avez acheté, et bénéficiez de la plus-value lors de la revente. L’investissement en SCPI permet de rendre l’immobilier locatif à portée de tous.

Les plateformes d’investissement immobilier locatif en ligne comme Bricks vous permettent d’acheter des parts à partir de 10 €. Pour investir son argent lorsqu’on est jeune, il s’agit là d’une stratégie qui mérite d’être exploitée !

Super! Ensuite, passez à la caisse complète pour un accès complet à Bricks.co.
Bienvenue à nouveau! Vous vous êtes connecté avec succès.
Vous vous êtes abonné avec succès à Bricks.co.
Succès! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tous les contenus.
Succès! Vos informations de facturation ont été mises à jour.
Votre facturation n'a pas été mise à jour.